AUGMENTATION DES NUISANCES AÉRIENNES à Boissy-Saint-Léger !

+ 13 %

DE GROS PORTEURS EN 10 ANS !

2 050 gros-porteurs par mois en juillet et août 2018,
C’EST UN GROS PORTEUR TOUTES LES 16 MINUTES !

- 15,3 MOIS

D'ESPÉRANCE DE VIE EN BONNE SANTÉ
pour les Boisséens !

Image

Depuis plusieurs années, vous avez sans doute remarqué l’augmentation sensible des nuisances liées à l’aéroport d’Orly.

Alors que l’aéroport d’Orly ne cesse d’augmenter son trafic passagers, les riverains subissent de leur côté l’augmentation des nuisances : augmentation des vols de nuit, augmentation des événements sonores très forts de nuit, record historique de survols de gros porteurs pendant l’été 2018.

Le bruit des avions en ville est 16 fois supérieur à la limite réglementaire, le nombre de survols quotidiens très bruyants est 3 fois supérieur au maximum recommandé par l’autorité française des nuisances aéroportuaires.

Les études récentes sont claires : notre santé et notre qualité de vie sont lourdement impactées par ce voisin bruyant et polluant.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet de loi Pacte qui prévoit la privatisation d’Aéroports de Paris.
Face à cette nouvelle menace, élus et associations s’organisent. Une première manifestation, à laquelle nous avons participé, a eu lieu le samedi 16 février à l’aéroport d’Orly. Elle a rassemblé plus de 600 personnes. Ensemble, nous demandons :

  • le renforcement de la régulation de cet aéroport (couvre-feu et plafonnement des mouvements d’avions à 200 000 par an) et son inscription définitive dans la loi,
  • l’allongement du couvre-feu à 8h consécutives comme le recommande l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),
  • le plafonnement du nombre d’avions gros porteurs à 8% des vols,
  • la limitation du trafic aérien en cas de pic de pollution.

Face à la mobilisation des associations, des riverains et des élus, le gouvernement s’est engagé à inscrire dans la loi le couvre-feu et le plafonnement de l’aéroport d’Orly. Toutefois, nous serons particulièrement attentif à ce que tout ceci ne soit pas un effet d’annonce. Tant mieux si cela aboutit mais en tout état de cause, cette mesure n’est que le préalable à un renforcement de la régulation de l’aéroport d’Orly. Il faut aller beaucoup plus loin pour protéger efficacement les riverains de ce voisin bruyant et polluant.

Pour poursuivre et amplifier la mobilisation, agissons ! Nous vous proposons de signer cette pétition contre l’augmentation des nuisances aériennes afin de faire entendre la voix des Boisséens.

Image