Image

UNE VILLE ECO-RESPONSABLE

Nous souhaitons faire de Boissy une ville exemplaire en matière d’écologie urbaine, une ville verte, propre et qui respire. Nous disposons d’un cadre naturel exceptionnel, il est temps de remettre la nature au cœur de la ville avec un projet réaliste et ambitieux qui implique l’ensemble des Boisséens et pourra être un levier économique.

Nos premières propositions

PROMOUVOIR LES GESTES ÉCO-RESPONSABLES

Organiser chaque année les journées de l’environnement pour promouvoir les gestes éco-compatibles, les bonnes pratiques de jardinage et d’utilisation de l’eau.

Distribuer gratuitement aux Boisséens des éco-composteurs et des récupérateurs d’eau de pluie.

PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ

Promouvoir une gestion raisonnée des espaces verts. Installation de nichoirs, d’hôtels à insectes, arrosage goutte à goutte

Expérimenter l’éco pâturage : moutons et chèvres remplaceront ainsi les tondeuses et les herbicides.

Éditer régulièrement un guide de la biodiversité à Boissy afin d’informer les Boisséens sur l’écosystème qui nous entoure.

ÉTUDE THERMIQUE

Réaliser une étude thermique sur la ville pour établir le profil énergivore des bâtiments municipaux et des habitations. Cette étude permettra d’envisager les travaux d’isolation nécessaires dans les bâtiments. Elle sera accessible à tous les Boisséens.

ENGAGER LA VILLE DANS UNE DÉMARCHE D’AGENDA 21 COMMUNAL

Évaluer ce qui a déjà été fait par la commune en termes de développement durable et prévoir un plan d’action ambitieux pour l’avenir. Cette démarche associera tous les Boisséens et incitera l’ensemble des acteurs économiques et sociaux à agir vraiment. Cette démarche pourra également se décliner en Agenda 21 scolaire.

BRIGADE VERTE

Créer une brigade de police de l’environnement avec pour mission d’assurer une veille permanente pour prévenir les incivilités et les atteintes à l’environnement :

  • information, sensibilisation et prévention,
  • répression des comportements malveillants : déjections canines, jets de déchets, dépôts sauvages, respect des règlements de collecte des ordures ménagères et des parcs et jardins…
Image

PERMIS DE VÉGÉTALISER

Créer un permis de végétaliser qui permettra aux Boisséens volontaires de devenir des acteurs de la végétalisation de la ville et ainsi permettre à la nature de regagner du terrain face au minéral. Chaque Boisséens pourra demander en mairie une autorisation pour installer un bac pour mettre des fleurs ou planter des fleurs au pied d’un arbre.

Image

SERRE PÉDAGOGIQUE AU CENTRE AÉRÉ DU BOIS CLARY

Implanter une serre pédagogique à destination des enfants, un outils précieux pour la sensibilisation et l’éducation à l’environnement.

Image

FERME PÉDAGOGIQUE

Développer une ferme pédagogique à destination accessible à tous les publics. La situation géographique de notre ville est un potentiel majeur pour développer une ferme pédagogique, une structure qui complètera la transformation de notre ville sur un modèle de développement durable.

Image

ÉCLAIRAGE PUBLIC ET PROTECTION DE LA FAUNE

L’éclairage public est une source de pollution lumineuse pour la faune nocturne. Cependant, les considérations sécuritaires doivent être conciliées avec nos préoccupations écologiques. Repenser l’éclairage public dans la double prise en compte de la protection de la faune nocturne et de la sécurité des personnes et des biens.

DÉFENDRE LA CAUSE ANIMALE

Création d’un poste de conseiller municipal délégué à la cause animale et à la place de l’animal en ville.

Éditer un guide de l’animal en ville : informations utiles, rappeler les comportements responsables pour une cohabitation sereine avec nos compagnons...

Participer aux campagnes de sensibilisation contre la maltraitance animale et les abandons.

Mener une politique durable et respectueuse de la condition animale en signant une convention avec une association chargée de prendre en charge les chats errants en vue de les identifier, les vacciner et les stériliser.

Interdire les cirques avec animaux sauvages sur la commune.

POUBELLES PUBLIQUES

Installer plus de poubelles dans l’espace public, notamment des poubelles de tri et des collecteurs de mégots de cigarettes. Par ailleurs, lors des évènements organisés par la ville, nous devons montrer l’exemple en proposant des poubelles de tri et l’utilisation par exemple de verres réutilisables pour les boissons.

Image

PASSAGE À FAUNE SUR LA RN 19

Le contrat de plan état région prévoit de créer, dans le cadre du projet de déviation de la RN19, une liaison naturelle et fonctionnelle pour relier les forêts de Grosbois et La Grange. Ce projet a pris beaucoup de retard et nous en sommes seulement aux études d’opportunités. Ce qui implique qu’il n’y a ni décision, ni financement, ni planning. Nous réaffirmerons, avec les partenaires signataires de la charte de l’Arc Boisé, la nécessité de réaliser ce projet dans les plus brefs délais.

Image

Christine VIARD

Membre de plusieurs associations de protection animale :

  • Faune Alfort
  • LPO (Ligue de Protection des Oiseaux)
  • Cats In The Air
  • APAC (Association de Protection animale Canavéroise)

Je me suis engagée aux côtés de Laure car au-delà de nos positions politiques parfois différentes, nous partageons la même sensibilité à la protection de l’environnement, de la biodiversité et au bien-être animal.

Ce sont des causes qui me tiennent à cœur et pour lesquelles je m’engage au quotidien.

Je souhaite donc mettre mon expérience en la matière au service de la ville de Boissy.

Image

Lutte contre les nuisances aéroportuaires

Découvrez nos premières propositions.

Image

UNE VILLE QUI N’OUBLIE PERSONNE

Comme l’écologie, la solidarité n’appartient à aucun parti. Nous souhaitons que les Boisséens les plus fragiles ne restent pas au bord du chemin, nous souhaitons tisser des liens entre les générations, accompagner les seniors, les malades et les aidants.

Nos premières propositions

RESSOURCERIE

Emmaüs souhaite implanter une ressourcerie. Il s’agit d’une structure qui gère la récupération, la valorisation et la revente de biens. Ils seront installés dans les locaux de l’ancienne cuisine centrale. Nous accompagnerons et valoriserons bien évidemment ce projet.

ÉPICERIE SOLIDAIRE

Implanter une épicerie sociale et solidaire, commerce de proximité dont l’objectif est de proposer une offre alimentaire diversifiée et de qualité, qui permet l’accès à des produits frais et à des fruits et légumes à des personnes ayant des difficultés économiques. Pour garantir son fonctionnement, cette structure devra être gérée par une association et pourra être financée par le Conseil départemental.

CHANTIERS CITOYENS

Mise en place d’un chantier citoyens au moins une fois par an afin que tous les Boisséens volontaires contribuent à l'embellissement de leur ville lors d'une journée conviviale et solidaire.

LIENS générationnel

Développer les activités intergénérationnelles dans les structures de la petite enfance et de la jeunesse. Par exemple pour rompre la solitude et favoriser les échanges entre générations, nous proposerons aux personnes âgées de déjeuner dans les cantines scolaires.

Réfléchir à l’implantation d’une résidence intergénérationnelle où chacun bénéficie d'un logement autonome, mais où la présence d'espaces collectifs (buanderie, terrasse, jardin, salle commune…) favorise la convivialité, la solidarité, l’entraide et le partage d’expériences.

PERTE D’AUTONOMIE

Prévenir la perte d'autonomie des séniors et des personnes handicapées, aider au maintien à domicile, proposer des ateliers mémoire et des cours de soutien aux aidants.

ÉVÈNEMENTS SOLIDAIRES

La solidarité doit être au cœur de notre ville. Nous souhaitons permettre à l’EFS d’organiser des collectes de dons du sang, promouvoir davantage les actions autour du Téléthon et lancer des campagnes pour différentes causes (par exemple la lutte contre le cancer du sein, l’autisme, etc.) qui pourront être choisies par les Boisséens de manière régulière.

Image

Anne LE DANVIC

Membre de l’UDI

Membre des associations :

  • ADAC (Association des AgentsCommunaux de Boissy)
  • AFM-THÉLÉTON

Atteinte de myopathie, je suis confrontée au handicap et sensible à cette thématique.

J’ai pu constater que Laure a dans son ADN politique une fibre sociale extrêmement développée.

C’est une qualité essentielle lorsqu’on prétend à administrer une commune et je sais que l’accompagnement des Boisséens les plus fragiles, l’amélioration des personnes en situation de handicap et la sensibilisation aux différentes formes de handicap sont des priorités que nous partageons.

Image

Les autres thèmes :