Fermeture de la librairie/relais postal rue de Paris : un désastre pour le centre-ville de Boissy !

Alors que le bureau de poste de l’Orangeraie a fermé définitivement ses portes le 5 novembre 2018, la librairie-papeterie hébergeant le relais postal censée remplacer les services du bureau de poste a également fermé ce mercredi 20 février 2019, soit moins de trois mois après la fermeture du bureau de poste.

 

Nous dénonçons vivement cette supercherie du groupe La Poste qui nous avait promis un service de substitution pour palier la fermeture du bureau de Poste de la rue de Paris !

En effet, la librairie/papeterie a été contrainte d’une fermeture administrative suite à une longue procédure judiciaire pour des manquements graves de gestion, notamment des loyers impayés depuis plusieurs mois.

Nous dénonçons un partenariat signé par le groupe La Poste sans aucune étude préalable auprès des services administratifs sur la santé financière de ce commerçant ni sur d’éventuelles poursuites judiciaires en cours, ce qui aurait évité une fermeture du service postal moins de trois mois après la fermeture du bureau de poste. Il est à noter également que le groupe La Poste a signé ce partenariat alors que ce commerçant ne disposait pas d’un accès aux personnes à mobilité réduite, pourtant obligatoire pour tout bâtiment abritant un service public.

C’est pour toutes ces raisons que la présidente de l’association « Engagés pour Boissy », Laure THIBAULT, ainsi que les deux conseillers municipaux, Claire De SOUSA et Joël BLANVILLE, ont écrit une lettre au ministre de tutelle Bruno LE MAIRE pour exiger la réouverture immédiate du bureau de poste fermé le 5 novembre 2018 puisque le relais postal censé se substituer aux services de la poste n’existe plus également.

 

Le maire candidat de Boissy a déjà baissé les bras !

Nous dénonçons également l’inaction du maire candidat à sa réélection qui semble avoir déjà baissé les bras alors qu’il avait promis lors de la dernière réunion publique du 15 novembre 2018 de continuer le combat pour exiger la réouverture de ce bureau de poste. En effet, le maire candidat s’était engagé devant les Boisséens présents ce jour-là à faire distribuer un courrier destiné au ministre de tutelle Bruno LE MAIRE, auprès de toute la population de Boissy-Saint-Léger début janvier, une distribution pour laquelle Laure THIBAULT avait publiquement proposé l’aide des membres de l’association Engagés pour Boissy. A ce jour, le maire n’a toujours pas pris contact avec nous et n’a toujours rien distribué ! Par ailleurs, qu’en est-il de la nouvelle manifestation devant le ministère à Bercy et des autres actions promises également ce jour-là par le maire candidat ?

Pourquoi ne pas avoir profité de la commission départementale de présence postale qui se tenait hier, avec le Préfet, pour appeler une nouvelle fois à la mobilisation aux côtés des syndicats ?

Au-delà de la tristesse de constater un fois de plus la fermeture d’un commerce à Boissy, il est certain que l’absence d’un service postal dans le centre de la ville aura des conséquences négatives sur la fréquentation pour les commerces encore existants dans ce secteur.

 

Ci-dessous le courrier envoyé ce jour au Ministre :

Courrier Ministre 21 02 19