Nouveaux coups de feu à Boissy-Saint-Léger : une situation alarmante !

Pour la seconde fois en trois jours, le quartier de la Haie Griselle est la cible d’affrontements et de règlements de compte.

 

Nous déplorons cette situation et apportons tout notre soutien aux habitants du quartier. Cela ne peut plus durer.

Il est temps que le maire de Boissy s’attache enfin à assurer la sécurité des Boisséens.

Comment peut-il prétendre aujourd’hui auprès des médias que le quartier de la Haie Griselle « était pourtant calme ces derniers temps » alors que lors de la réunion publique de ce même quartier le 14 décembre dernier, des riverains ont témoigné qu’ils étaient régulièrement menacés et qu’ils avaient peur de sortir de chez eux ?

Alors que la situation est grave, la seule réponse apportée par la mairie consiste à rajouter 5 caméras (avec qui derrière ?) et des médiateurs. Qui peut croire que cela est suffisant face à des personnes déterminées et pour certaines d'entre elles armées ?

Doit-on attendre qu’une balle perdue blesse un riverain, voire pire, pour que le maire cesse enfin de minimiser la situation ?

Il est urgent de sortir de l’angélisme et d’apporter une réponse forte en renforçant les moyens et les effectifs de la police municipale. Comment peut-on imaginer que la sécurité des Boisséens soit assurée alors que la police municipale est ouverte que de 9h00 à 17h00 du lundi au vendredi et que les agents ne sont équipés que de taser ?

Par ailleurs, nous demandons également un renforcement des moyens et des effectifs de la police nationale afin d’assurer la sécurité de nos concitoyens.