Journée internationale des personnes handicapées : nos propositions d’actions pour Boissy

« Le handicap ne peut pas être un handicap » disait Stephen Hawking. Faisons de notre ville un modèle d’accessibilité afin qu’elle ne soit pas un handicap pour les personnes qui le subissent ! Nos premières propositions :

  • Nous devons mettre aux normes la voirie communale en matière d’accessibilité (aménagement de pentes douces sur les trottoirs, pose de bandes podotactiles, indications sonores…). A ce titre, il faudra être beaucoup plus sévère dans la verbalisation des véhicules qui entravent la liberté de circuler des personnes en situation de handicap.
  • Nous proposons d’assurer une vigilance particulière sur le maintien de l’accessibilité de la voirie lors des chantiers.
  • Dans le cadre du projet de réaménagement de la Haie Griselle, cette thématique doit être centrale. Il faut éliminer tous les freins au déplacement des personne en situation de handicap. Nous y veillerons.
  • Nous souhaitons acheter un véhicule adapté aux personnes à mobilité réduite pour les aider à faire leurs courses ou se rendre à des rendez-vous médicaux.
  • Favoriser des formations des agents des crèches et des centres de loisirs sur l’accueil d’enfants porteurs d’un handicap.
  • Accompagner les Boisséens dans la formulation de la constitution de leur dossier, dans le cadre d’un partenariat avec la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val-de-Marne.
  • Proposer l'attribution de subventions aux associations œuvrant dans le domaine du handicap au Conseil Municipal et notamment aux acteurs qui proposeront des activités sportives et culturelles à destination des personnes handicapées.
  • Répertorier sur le plan de la ville et dans le guide de la ville les bâtiments et commerces accessibles.
  • Dans le cadre de la refonte du site internet, nous souhaitons que celui-ci soit accessible aux malvoyants (ergonomie adaptée, options vocales). Nous souhaitons également développer les documents en écriture FALC (Facile à Lire et à Comprendre) dans les services municipaux.
  • Nous souhaitons développer à la médiathèque le fonds des livres audio.
  • Nous organiserons chaque année différents événements de sensibilisation et de communication autour des thématiques du handicap afin de susciter un changement de regard sur le handicap.