Violences faites aux femmes : nos propositions d’actions pour Boissy

138 femmes sont mortes, depuis le début de l’année 2019 ! 138 vies brisées, 138 familles détruites. Nous leur devons plus, nous devons faire plus pour toutes celles qui sont en situation de souffrance et de danger.

Une proposition de loi a été votée au parlement, à l’initiative du député LR Aurélien Pradie. Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour lutter contre ce fléau.

Ici à Boissy, je souhaite développer des actions pour qu’à notre niveau, nous participions à la mobilisation contre les violences faites aux femmes :

  • Mise en place d’un groupe de travail spécifiquement dédié aux violences faites aux femmes au sein du Conseil local de la sécurité et de la prévention de la délinquance (CLSPD).
  • Création d’une maison des femmes pour assurer aux victimes qui trouvent le courage de parler un accompagnement complet et personnalisé
  • Malheureusement, dans ces situations, ce sont les femmes qui doivent le plus souvent quitter le domicile conjugal. En attendant que la loi s’applique et que les victimes puissent restées chez elle, nous imposerons, dans chaque nouveau programme immobilier, des logements pour les femmes victimes de conjoints violents, et pour leurs enfants afin qu’ils retrouvent au plus vite la stabilité nécessaire pour commencer une nouvelle vie.
  • Information et sensibilisation en direction de tous les élus mais également des agents municipaux susceptibles d’être en contact avec une victime ou volontaires.
  • Chaque 25 novembre pour la journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous organiserons une action de sensibilisation et d’information auprès des jeunes et en direction du grand public pour que cette question s’invite dans toutes les consciences.

Nous devons agir et nous devons agir vite !