Engagés auprès des parents et enseignants contre la fermeture d’une classe de 4e au collège Blaise Cendrars

Parents et enseignants mobilisés pour la réussite de nos enfants et contre la fermeture d’une classe de 4e au collège Blaise Cendrars, annoncée en catimini le dernier jour des cours en juillet 2019.

Classes surchargées, fratries séparées cette dégradation des conditions d'enseignement n’est pas acceptable. Quel intérêt de dédoubler les classes en CP et CE1 dans les écoles du réseau d'éducation prioritaire, si dans le même temps, on dégrade les conditions d'éducation de nos jeunes collégiens ?

L’Education nationale a beau jeu de parler, dans une formule fourre-tout d’une rare hypocrisie, « d’une répartition des moyens au regard de la situation dans un souci d’équité ». Derrière ces mots, il y a des enfants, leurs parents et leurs enseignants. Nos enfants méritent mieux que ces décisions qui conduisent à déshabiller Paul pour habiller Pierre !

Nous avions tenu au matin du 6 septembre 2019 à apporter notre soutien aux enseignants et aux parents qui, dans ce contexte, s’inquiètent des conditions d’enseignement des enfants.

 

Un combat qui a porté ses fruits

Le 10 septembre, nous apprenions que le collège Blaise Cendrars pourra finalement garder ses 4 classes de 4e cette année. Une très bonne nouvelle pour les enfants, leurs parents et leurs enseignants. Malgré une rentrée mouvementée, qui aurait pu être évitée si l’éducation nationale avait écouté les mises en garde des enseignants et des élus dès le mois de juillet dernier, l’année scolaire devrait donc se dérouler sereinement.

Félicitations aux enseignants et aux parents mobilisés pour défendre cette classe que nous avons pu rencontrer ces derniers jours. Leur détermination a payé.

Merci à notre conseiller départemental Pierre-Jean Gravelle (LR) d’avoir saisi l’Inspection d’Académie en juillet, dès qu’il a eu connaissance de l’information.