Il était une fois le Jardin partagé de la Haie Griselle…

Beaucoup d'entre vous connaissent le jardin partagé de la Haie Griselle. Il fait la fierté de nos jardiniers bénévoles qui mettent du cœur à l'entretenir mais également la joie des riverains.

 

En 2015, une convention est signée entre la ville, l'ASGE et l'association « Les Jardins de Boissy-Saint-Léger » pour l'entretien du jardin.
En plus de cette mission et du développement de différentes cultures, plusieurs manifestations culturelles ont eu lieu avec la médiathèque, l'Ehpad Harmonie... des enfants sont venus jardiner avec les membres.

Cette gestion semblait satisfaisante, la mairie consacrant régulièrement des articles aux activités du jardin.
Et puis, lors du conseil municipal du 17 décembre dernier, la majorité municipale a décidé de résilier la convention, de manière unilatérale et brutale.

Les huit élus de l'opposition se sont opposés à cette délibération !

Pour justifier sa décision, le maire a parlé de « trouble à l'ordre public », « contexte délétère de fréquentation et de gestion du jardin », violences verbales et comportementales » ... Mais malgré nos interrogations, aucune preuve n'est venue étayer ces allégations.
Au contraire, nous avons reçu depuis de nombreux témoignages d'adhérents de l'association qui tendent à montrer que la réalité est tout autre. Les tensions auraient été fabriquées de toute pièce à partir du printemps dernier par de nouveaux adhérents proches du maire. Dans quel but ? A qui profite le crime ?

Pire encore, en septembre dernier, une nouvelle association dénommée Les Jardins Partagés a été créée. Quel heureux hasard... à moins qu'il ne s'agisse d'une préméditation qui en dit long !

Que des améliorations soient possibles, qu’on puisse encourager l’association à faire évoluer ses statuts et son fonctionnement, peut-être. On peut tous faire mieux dans tout ce que l’on entreprend. Qu’on décide de virer une association en quelques semaines, en pleine crise sanitaire, sans lui laisser aucune chance de s’améliorer, c’est parfaitement inacceptable.

Nos bénévoles qui donnent de leur temps dans nos associations et font ce qu'ils peuvent pour les faire vivre méritent mieux que cet autoritarisme.

Comme nous, vous pouvez soutenir l'association aujourd'hui menacée d'expulsion en signant la pétition > ICI

Laure THIBAULT

Moncef JENDOUBI


Image

Boissy-Saint-Léger

" Donnons aujourd’hui le meilleur de nous-mêmes pour être à la hauteur des enjeux de demain ! "