Boissy-Saint-Léger pris en étau par deux projets de prison chez nos voisins !

Le Val-de-Marne ne doit pas être le seul territoire de toutes les solidarités. Alors que notre département accueille déjà la deuxième plus grande prison de France à Fresnes avec 1 600 détenus, les projets de prison à Limeil-Brévannes et Noiseau prévoient 850 détenus supplémentaires.

Le Gouvernement fait subir au val-de-marnais une double peine en lui imposant 30% des nouvelles places de prisons de la région tout en lui refusant de bénéficier de nouvelles infrastructures sportives liées à l'organisation des futurs Jeux Olympiques.

Alors que d’autres communes de France sont demandeuses de projets pénitenciers, le Gouvernement impose ses choix sans concertations avec nos élus locaux, mettant en péril des projets de développement écologiques et économiques vitaux pour notre territoire.

Nous soutenons l’extension des places de prison en France, mais notre priorité dans le Val-de-Marne est de réhabiliter la prison existante de Fresnes afin d’offrir des meilleurs conditions de détention.

Projet de prison ouverte à Limeil-Brévannes

Si l’État décide de construire une prison chez nos voisins Brévannais, la ville de Boissy-Saint-Léger en subira aussi les conséquences !

Parce que ce projet de prison ouverte permettrait aux détenus de circuler librement dans les rues de Boissy-Saint-Léger : NOUS DISONS NON !

Parce que ce projet met en péril l’arrivée du téléphérique et le développement d’une zone d’activités de 3 000 emplois, projets indispensables pour désenclaver nos villes : NOUS DISONS NON !

Parce qu’enfin le Val-de-Marne dispose déjàd’un établissement pénitentiaire, le 2e de France,pour lequel il est urgent d’engager un plan de rénovation : NOUS DISONS NON !

Une prison ouverte ou semi-ouverte, c'est quoi ?

En un mot, c'est une prison que l'on pourrait nommer "mais en même temps". Elle permet aux détenus d’être soi-disant incarcérés "et en même temps" de se déplacer librement dans nos villes !

Toute l'équipe d'Engagés pour Boissy mobilisée dès la première heure

Nous soutenons Françoise Lecoufle, maire de Limeil-Brévannes, qui a appris l'existence de ce projet au détour d'une déclaration d'urbanisme, alors même qu'elle porte à cet endroit des projets de transports et de développement économique !

Ni information, ni consultation, ni concertation : le nouveau monde méprise profondément les élus locaux, et il le prouve encore une fois !!!

Le nouveau monde doit cesser de prendre les territoires pour son Monopoly et les populations de ceux-ci pour des pions !

Comme nous, signez la pétition, car Boissy-Saint-Léger subira également les conséquences de ce projet !

Non à la prison Macron à Noiseau !

Les Boisséens ont été nombreux à se mobiliser contre ce projet qui impactera également notre ville.

Notre équipe était présente pour soutenir le Maire Yvan FEMEL - Noiseau, entouré de nombreux élus du Val-de-Marne, lors de la manifestation du 10 novembre 2018 qui a rassemblé de nombreuses personnes pour dire non au projet de prison à Noiseau.

Toute l’équipe d’Engagés pour Boissy reste mobilisée pour dire non aux deux projets de prisons chez nos voisins de Limeil-Brévannes et Noiseau afin que notre ville ne soit pas prise en étau par des infrastructures inadaptées à notre développement.

 

Image
Image
Image
Image
Image